Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Du Lien par l'Art

Du Lien par l'Art

La culture au service du développement des territoires et des personnes


De l'utilité de la pratique du théâtre en contexte social

Publié par Annabelle Couty sur 28 Octobre 2014, 16:44pm

Catégories : #théâtre, #culture & social, #politique culturelle

Faire du théâtre ne se résume pas à réciter un texte ou à imiter un personnage. L'essentiel est ailleurs : dans le travail sur la présence et l'écoute, l'expression corporelle, la force de l'imaginaire, la libération des émotions, le retour à l'expression spontanée... Pratiquer le théâtre consiste donc à s'adonner à une multitude d'exercices et de jeux qui développent chez l'apprenti comédien de nouvelles facultés et qui font du théâtre, par la même occasion, un formidable outil pour l'épanouissement des individus et l'éducation des citoyens.

Petit énoncé des quelques bienfaits du théâtre

La pratique du théâtre est un moyen efficace de traiter certaines problématiques propres aux acteurs du champ social. En voici quelques unes :

  • Pour des personnes demandeuses d'emploi ou souffrant d'exclusion sociale, le théâtre permet de développer la confiance en soi et en l'autre : jeux et exercices d'improvisation permettent peu à peu d'apprendre à croire en soi et en sa valeur, à ne pas se laisser déstabiliser par le regard de l'autre, à faire confiance et à renouer des liens. Une meilleure prise de conscience de son corps, de sa posture et de l'effet qu'ils produisent ont également une réelle utilité (on sait l'importance de la communication non verbale dans les rapports humains). 
  • Les jeunes souffrant de décrochage scolaire ou de troubles du comportement trouveront dans le théâtre un rapport ludique et dédramatisé au langage et aux émotions ainsi que des outils pour travailler l'écoute, la mémoire et la concentration. Le théâtre leur offre un cadre et des règles structurantes qu'ils apprennent à respecter lorsqu'elles sont associées aux notions de plaisir et de jeu. 
  • Pour les personnes détenues, les bienfaits du théâtre sont multiples, à commencer par le développement de l'imagination créative pour pallier la sécheresse de l'environnement carcéral.  Au-delà de l'évasion symbolique permise par la pratique artistique, il y a également chez le prisonnier une reconquête de la légitimité de sa parole, essentielle à la reconstruction de l'individu.  
  • Dernier exemple : les personnes souffrant de troubles psychiques (autisme, dépression, psychose...) renouent avec le plaisir du jeu et de la créativité dont on sait notamment grâce au pédopsychiatre Donald Winnicott qu'ils sont thérapeutiques. L'expérience artistique, disait Freud, permet de réconcilier le principe de réalité et le principe de plaisir. Cette idée semble particulièrement pertinente avec le théâtre, qui emprunte à la vie aussi bien ses artifices que ses effets de réel : jamais réalité, jeu et plaisir n'ont été si intimement mêlés !

 

Pour ceux que la question intéresse, deux films radicalement différents évoquent la pratique du théâtre dans un contexte social :

  • La Moindre des choses, documentaire de Nicolas Philibert (le réalisateur de Etre et Avoir) qui filme l'aventure théâtrale de soignants et de pensionnaires d'une clinique psychiatrique.
  • César doit mourir, docu-fiction des frères Taviani, Ours d'or au festival de Berlin 2012, qui fait entrer Shakespeare dans une prison italienne.

 

Mon immersion dans un stage de formation au théâtre social

Gérard Gallego a plus de 20 ans d'expérience et de pratique du théâtre social. Il a enseigné le théâtre dans différentes institutions et auprès de publics variés (détenus des prisons, jeunes en parcours d'insertion, patients aphasiques d'un hôpital...) et a conçu en  2014 un spectacle avec des personnes souffrant de handicap mental et psychique joliment intitulé "Ils pensent, je suis". Il anime régulièrement des ateliers sur la confiance et l'estime de soi pour des demandeurs d'emploi à la Cité des Métiers du Parc de la Villette. Ce comédien, metteur et scène et professeur de théâtre est donc logiquement devenu formateur  : avec sa compagnie Théâtre Instant Présent, il forme à l'animation d'ateliers de théâtre des travailleurs sociaux, afin qu'ils soient en mesure de s'en servir à leur tour comme outil auprès de leurs publics. Etant moi-même passionnée par ces questions, j'ai donc décidé de participer au stage intensif qu'il propose : "Apprendre à animer un atelier théâtre dans un cadre éducatif ou social". 

Atelier de théâtre pour faciliter l'apprentissage du français et l'insertion professionnelle, Gérard GallegoAtelier de théâtre pour faciliter l'apprentissage du français et l'insertion professionnelle, Gérard Gallego

Atelier de théâtre pour faciliter l'apprentissage du français et l'insertion professionnelle, Gérard Gallego

Une petite dizaine de personnes participent à ce stage d'une semaine proposé en ce mois d'octobre 2014. Les profils sont variés : deux éducateurs spécialisés, une employée de Pôle emploi, une comédienne professionnelle, une employée de société d'assurance en cours de reconversion... S'ils suivent cette formation, c'est qu'ils ont l'intuition que le théâtre social peut les aider dans leur métier. Au moment du tour de table de présentation, certains témoignent de leur expérience : 

Capucine a travaillé dans le secteur des ressources humaines et de la formation. Elle constate : "Je voyais passer tous les jours des jeunes dont je savais très bien qu'ils ne passeraient pas auprès des recruteurs, à cause de leur attitude, de leur langage." Aujourd'hui, elle veut utiliser le théâtre pour aider les demandeurs d'emploi et confie : "J'ai vu des gens totalement métamorphosés après des ateliers de théâtre, c'était impressionnant."

Ali est éducateur spécialisé à la Fondation des Apprentis d'Auteuil et s'occupe d'enfants et de jeunes qui ont connu des parcours de vie très difficiles. Il se souvient d'une petite fille devenue mutique après un traumatisme et que l'on surnommait le "pot de fleurs". Un jour, un atelier d'improvisation est proposé. La petite fille assiste au premier cours en restant muette et silencieuse. Les jours suivants, un sourire se dessine sur ses lèvres ; elle finira par jouer avec les autres enfants : "Elle est même montée sur scène pour présenter un texte". Voilà pourquoi Ali s'est inscrit au stage : pour donner vie aux pots de fleurs et réparer les pots cassés.

Après une semaine de stage intensif avec Gérard Gallego, où chacun sera mis dans la posture de l'animateur, Capucine, Ali et les autres pourront appliquer dans leur cadre professionnel les méthodes et les exercices appris. Des initiatives qui mériteraient d'être encouragées et développées par les institutions. En effet, la liste est longue des lieux pour lesquels le développement du théâtre a une réelle utilité : agences Pôle Emploi, hôpitaux, prisons, centres sociaux, Maisons d'enfants à caractère social, associations d'insertion ...  

Des projets qui ont également une utilité pour les personnels soignants et les travailleurs sociaux qui, confrontés quotidiennement à des situations d'urgence, connaissent parfois une véritable souffrance au travail faute de respiration et de perspective. Un projet théâtral  est aussi l'occasion pour eux de créer d'autres liens avec leurs publics et de s'évader quelques instants de la violence des situations et des rapports humains. Ainsi Caroline, une autre participante du stage, travaille comme éducatrice scolaire spécialisée et fait face aux problèmes du décrochage scolaire, à la rupture du lien entre parents et enfants. Pour restituer ce lien, elle rêve de monter un projet théâtral qui réunirait les enfants et leurs mères et avoue : "J'ai besoin de projets porteurs comme ça pour continuer à faire mon métier. Heureusement qu'il y en a. "

Spectacle "Ils pensent, je suis", mis en scène par Gérard Gallego avec l'association l'Arche.

Spectacle "Ils pensent, je suis", mis en scène par Gérard Gallego avec l'association l'Arche.

Le théâtre est une métaphore de la vie. Comme dans la vie, il s'agira simplement d'être, d'exprimer et de ressentir, mais sans gravité ni conséquence. Dans ce monde symbolique qu'est le théâtre, l'être humain est mis à l'épreuve d'une réalité inoffensive : les mots peuvent être tranchants, les émotions intenses et les rapports humains violents, mais personne ne sera blessé, il n'y aura aucun perdant et tout pourra toujours être "rejoué". Il faudra juste réapprendre à faire confiance, encouragé par la bienveillance de l'animateur. Et si la méthode porte ses fruits, c'est qu'il est plus facile de progresser dans la légèreté que dans le danger. Le théâtre est une école de la vie pour ceux qui ont perdu confiance en elle. Oeuvrons pour qu'il se déploie dans les espaces qui en ont le plus besoin.

 

N'hésitez pas à me contacter si vous souhaitez avoir plus d'informations sur le théâtre social ou si vous envisagez de monter un projet ou d'organiser une formation.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Bonjour Clément ! Vous pouvez m'envoyer un mail à l'adresse suivante : coutyannabelle@gmail.com
Répondre
C
Bonjour, <br /> Puis je vous contacter?
Répondre
T
très bon devoir!!! !!!!!
Répondre

Archives

Nous sommes sociaux !